Ce qui change au 1er janvier 2018

Santé

Des incidents récents sur la composition de médicaments ont provoqué chez les consommateurs une méfiance inquiétante.

Pour preuve, cette inégalité d’acceptation constatée concernant le dispositif prévu pour la vaccination de 11 vaccins obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche rougeole, oreillons, rubéole, haemophilus influenzae (source de méningite), hépatite B, pneumocoque et méningocoque.


Les vaccins les plus importants sont : la rougeole, (possibilités de complications avec cette maladie), les oreillons et la coqueluche.
Les enfants de moins de deux ans devront être à jour de ces vaccins car, s’ils ne sont pas vaccinés, ils peuvent ne pas être acceptés en crèche.


Ces vaccins seront pris en charge à 100 %, ils représentent 10 injections sur deux ans.

Page 9 sur 11